Bouzel

  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel

Accueil du site > Commune > Présentation de la commune

Présentation de la commune

Notre commune

Bouzel vu du ciel Bouzel est une petite commune du Puy de Dôme en Auvergne.

Petite par sa superficie (4,2 km2) mais grande par son rayonnement ! Beaucoup connaissent son restaurant gastronomique "Le Ver Luisant" un bib gourmand au guide Michelin ou son moulin "Le Moulin de Verdonnet" qui est l’une des minoteries les plus modernes d’Europe rachetée en 2010 par le Groupe Limagrain mais longtemps entreprise familiale Bouzeloise.

Bouzel fait partie de la Communauté de Communes de Billom Saint-Dier Vallée du Jauron.

Au 1er janvier 2015, la population légale est de 723 Bouzellois.

La commune de Bouzel est traversée par le "Jauron" rivière de 28,9 km qui prend sa source dans la commune d’Isserteaux (63270).

Un peu d’histoire

Bouzel
L’étymologie de Bouzel est obscure. De Bosellis vers 1170, puis Boset diminutif de "bos" - petit bois - dans l’ancien français.

À l’origine, la terre de Bouzel appartenait au Comte d’Auvergne qui en fit don vers 1064 au prieuré de Moissat. Judiciairement elle dépendait de la châtellenie de Vertaizon, qui au début du XIIIème siècle, fut donnée par le roi à l’évêque de Clermont qui la conserva jusqu’en 1789.

L’histoire fait état de périodes difficiles pour les Bouzellois :
- une famine cruelle en 1694 ;
- des conditions de vie misérables qui conduisirent la paroisse à faire figurer dans son cahier de doléances de 1789 : l’abolition des impôts seigneuriaux et de la dime versée à l’Eglise, le soulagement des cultivateurs écrasés de charges, l’établissement d’un vétérinaire payé par les deniers publics.

Autre exemple des difficultés de la vie d’alors : à l’occasion de la construction du pont de Pont-du-Château (1765-1773), l’entrepreneur et le responsable de l’ouvrage eurent quelques mécomptes avec les chaufourniers(*) de Bouzel qui souhaitaient une meilleure rémunération de leurs prestations. Aujourd’hui, chaufourniers et fabriques de chaux ont disparu. Mais il demeure, pour perpétuer l’histoire, un lieudit « Les Fours ». (*) Le chaufournier est, dans la production de la chaux vive, l’ouvrier conducteur du four à chaux. Par extension il désigne l’exploitant d’un four à chaux

Les données Insee sur la commune de Bouzel

Cliquez ici

le Jauron sous la neige



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP