Bouzel

  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel
  • Bouzel

Accueil du site > Pages Annexes > Les amis du Jauron - Bouzel N°26 - juin 2014

Les amis du Jauron - Bouzel N°26 - juin 2014

Les amis du Joron Le Jauron,Joron, Ricochet ? Et oui On m’appelle et épelle de différentes façons. Tout comme pour me nommer l’on dit rivière, cours d’eau, fossé ou émissaire de Limagne. Je traverse cinq communes Espirat Moissat Bouzel Vertaizon et Beauregard l’Evèque, oùje re-joins l’Allier pour un incroyable voyage vers l’océan. Il est vrai que comme toute rivière qui se respecte, mes crues peuvent êtres spectaculaires et dommageables, demandez donc aux Bouzelois ce qu’ils en pensent. Aussi je me trouve assez mal en point car on me reproche d’être très pollué, mal entretenu, imperceptible dans le paysage, inaccessible. Il faut dire que j’ai les berges très fragilisées, qui ne cessent de s’effondrer et créent des embâcles spectaculaires dignes de castors géants, ce qui perturbe d’autant plus l’écoulement de l’eau et mange inexorablement les rives. Les humains et leurs déchets, les plantes envahissantes ou pas, les poissons les crevettes au-tochtones ou importées, les oiseaux migrateurs, bref tout ce petit monde autour de moi a bien du mal à coexister en harmonie. Sachez tout de même que je suis aimé, chouchouté et admiré. Propriétaires riverains, agri-culteurs, les particuliers, la SNCF font beaucoup plus attention aux produits Phytosanitaires et Herbicides qu’ils emploient pour ne pas me polluer inutilement. Des bandes enherbées et l’entretien de la ripisylve donnent de la protection, de l’embellissement et de l’ accessibilité à mes rives. Les Communes ont beaucoup investi dans les centres d’épuration des eaux usées, et l’époque où je n’étais qu’un égout pratique est révolue. Les humains s’enrichissent d’observation et de savoir, et s’organisent à leur façon pour donner une place à la régénération du milieu naturel, ce qui est tout à fait à leur honneur. Alors entre autres, tout près de chez vous, soyez attentif et curieux sur l’existence et l’ac-tion de l’association Les Amis du Jauron, ils ont décidé de me faire une beauté ! Sympa et chapeau car il y a de quoi faire. Et si cela vous dit rejoignez-les pour travailler, cou-per, ramasser, sécuriser et embellir mon cours d’eau. Je vous garantis qu’ils sont super sympa-thiques et ne manquent pas de bonne humeur et courage, en plus, ils payent leur adhésion 10 euros par an. Je les comprends car ils souhaitent faire aussi bien que leurs aînés de l’Associa-tion « La Vallée du Madet » qui oeuvre depuis plus de 15 ans, sur mon affluent Le Madet. Vous connaissez sûrement ces magnifiques ballades. Bon assez parlé de moi, à très bientôt, venez vous ressourcer sur mes rives j’en serais très heureux.

Retour



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP